MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

La Chine se prépare au lancement du Yuan numérique

Publié le: 18/11/2020  |  Par: Guide Informatique  
La Chine se prépare au lancement du Yuan numérique

La Chine s’apprête à lancer le Yuan numérique, un projet qui lui permettrais de sérieusement concurrencer le dollar américain, mieux surveiller ses citoyens et éviter la fuite des capitaux vers des services privés tels que WeChat et AliPay. Huawei a déjà confirmé que son dernier smartphone haut de gamme, le Mate 40 Pro, permettra d’utiliser cette monnaie.


Alors que l’Union Européenne consulte ces citoyens sur la mise en place d’un euro numérique, la Chine est déjà en train de lancer sa propre monnaie numérique, la DCEP, Digital Currency Electronic Payment, ou Yuan numérique. La monnaie a été mise en circulation à travers les fonctionnaires et a été testée lors d’une loterie géante à Shenzen. La ville chinoise a distribué l’équivalent d’1,5 million de dollars en yuan numérique afin d’étudier le comportement de la population avec une monnaie virtuelle. 


Ce yuan numérique serait très différent des monnaies virtuelles envisagées en occident. Il serait émis par la Banque Populaire de Chine (BPC) auprès des banques chinoises. Ces dernières distribueraient ensuite de l’argent virtuel à leurs clients. Ce système en deux étapes ne repose pas sur la technologie blockchain. Il serait par nature beaucoup moins privé que les différentes cryptomonnaies.


La Chine travaille depuis 2014 au développement de cette monnaie virtuelle mais elle a grandement accéléré son développement cette année : fin octobre, elle a publié un projet de loi qui amenderait celle de la République populaire de Chine sur la Banque Populaire de Chine. Selon ce projet de loi, le yuan comprendrait à la fois une forme physique et une forme numérique. Un changement qui préparerait donc le cadre légale pour cette nouvelle monnaie. Et puisque tout va très vite en Chine, Huawei a déjà annoncé que le yuan numérique sera compatible avec son service Huawei Pay et son dernier modèle de smartphone, le Mate 40 Pro.


Le gouvernement chinois a de nombreuses raisons de vouloir développer un yuan numérique. Premièrement, une partie de la monnaie liquide aurait vocation à se numériser. En réduisant l’argent liquide en circulation, le gouvernement chinois peut mieux lutter contre le blanchiment d’argent. 

Deuxièmement, les services de paiement WeChat Pay et AliPay sont extrêmement populaires en Chine. Ces derniers reposent sur des portefeuilles virtuelles et réduisent donc la quantité de yuans en circulation. Afin de reprendre le contrôle complet sur la circulation de sa monnaie, il est dans l’intérêt de la Chine de proposer une alternative à ses services. 

Enfin, un Yuan numérique permettrait à la Chine de défier le dollar américain et sa position de monnaie de référence pour les échanges internationaux. Cette nouvelle monnaie étant numérique, il serait naturellement plus simple de l’utiliser pour ce type d’échange. Elle permettrait par ailleurs de facilement commercer avec les pays sanctionnés par les États-Unis. 

En d’autres termes, le Yuan numérique permettrait à la Chine de mieux contrôler sa monnaie tout en la rendant plus compétitive sur le plan international.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article