MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Instagram se voit infliger une amende de 405 millions de dollars pour manquement au RGPD

Publié le: 21/09/2022  |  Par: Guide Informatique  
Instagram se voit infliger une amende de 405 millions de dollars pour manquement au RGPD

Instagram s’est vu infliger une amende de 405 millions de dollars pour violation du RGPD. En cause, les actions insuffisantes du réseau social pour protéger la vie privée des mineurs. Il s’agit de la seconde plus importante amende infligée pour manquement au RGPD.

Cette amende a été infligée par la Commission irlandaise pour la protection des données, l’équivalent irlandais de la CNIL. Instagram ayant son siège européen en Irlande, il s’agit de l’autorité compétente pour toute affaire relative au droit européen. Il s’agit de la troisième amende infligée à une entreprise du groupe Meta par la Commission après une première amende contre Facebook de 17 millions d’euros puis contre WhatsApp de 225 millions d’euros.

Il s’agit également de la deuxième amende la plus importante amende pour manquement au RGPD. La première étant une amende 746 millions d’euros à l’encontre d’Amazon par la Commission nationale luxembourgeoise pour son traitement des données ainsi que pour ses pratiques commerciales.

Dans cette affaire, Instagram est accusé de ne pas avoir respecté la vie privée des mineurs. La plateforme a en effet publié les numéros de téléphones et adresses électroniques de ces derniers. L’enquête avait commencé fin 2020 afin de déterminer si Instagram avait ou non mis en place les mesures de sécurité nécessaires pour protéger les données des utilisateurs, et particulièrement celles des mineurs. Suite à cette enquête, le régulateur a reproché au réseau que les comptes de mineurs étaient, par défaut, publics et donc ouverts à tous les utilisateurs.

Instagram n’est évidemment pas satisfait des résultats de l’enquête. Un porte-parole du groupe Meta a déclaré : « Cette enquête s'est concentrée sur d'anciens paramètres que nous avons mis à jour il y a plus d'un an, et nous avons depuis publié de nouvelles fonctionnalités pour aider à protéger la vie privée des mineurs et garder leurs données en sécurité ». Ainsi, les mineurs rejoignant Instagram aujourd’hui voient effectivement leur compte en statut privé par défaut. Reste à voir à quel point la Commission est sensible à cette défense, qui n’invalide en rien le fait que ce n’était pas le cas auparavant. Nous ne savons pas encore si Instagram va faire appel de la décision ou non. Après Instagram, un autre réseau social pourrait se voir infliger une amende similaire. En effet, une enquête est actuellement ouverte contre TikTok pour les mêmes raisons. Le réseau social chinois a déjà écopé d’une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas car ses conditions générales ne sont disponibles qu’en anglais, il est donc considéré qu’il n’informe pas suffisamment les enfants.

Actualités dans la même thématique ...

Tesla envisage la construction d’une raffinerie de lithium aux Etats-Unis. Les équipes de l’entreprise évaluent actuellement la faisabilité du projet. En cas de feu vert, la construction pourrait commencer dès la fin de l’année afin que le site puisse entrer en fonction ...

Réagir à cet article