MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Facebook se voit infliger une amende de 650 millions de dollars en Illinois

Publié le: 06/03/2021  |  Par: Guide Informatique  
Facebook se voit infliger une amende de 650 millions de dollars en Illinois

Facebook a été condamné à une amende de 650 millions de dollars en Illinois dans une affaire remontant à 2015. En cause, le réseau a enregistré les données biométriques de ses utilisateurs sans leur accord.


Facebook n’est pas étranger aux amendes. L’entreprise avait notamment été sanctionnée par la Federal Trade Commission à hauteur de 5 milliards de dollars suite à l’affaire Cambridge Analytica. Cette fois-ci, elle se voit infliger une amende de 650 millions de dollars dans l’État de l’Illinois pour avoir enregistré les données biométriques de ses utilisateurs sans leur accord. En cause : la technologie de reconnaissance faciale de l’entreprise permettant de reconnaître des individus sur les photos, afin de suggérer des membres à identifier. 


Dès 2015, Jay Edelson, procureur de Chicago, a poursuivi en justice Facebook, considérant que cette fonctionnalité ne respectait pas le “Illinois Biometric Information Privacy Act”. Cette fonctionnalité repose sur quatre étapes : l’identification des visages sur une photo via le logiciel, le calcul de la “signature” des visages par Facebook, la comparaison avec la base de données et l’assignation à des visages ayant la même signature et enfin la proposition de suggestion une fois que le système a trouvé des correspondances. Cela revient donc à enregistrer les données biométriques des membres. Or, sans le consentement des individus, c’est illégal en Illinois. En 2018, un juge fédéral a arbitré que Facebook devait faire face à un recours collectif. À l’époque, Facebook avait ajouté des indicateurs sur sa plateforme afin d’informer les utilisateurs sur le fonctionnement de son système de détection de visage. Il a toutefois fallu attendre 2019 avant que la fonctionnalité ne soit désactivé par défaut. Il reste néanmoins possible de l’utiliser en donnant son consentement, ce qui rentre dans le cadre de la loi.


Après deux ans, ce recours collectif vient donc d’aboutir à une amende de 650 millions de dollars à l’encontre de Facebook. Il s’agit d’un montant relativement élevé compte tenu des montants habituellement infligés à l’entreprise. Un montant qui démontre à quel point l’Illinois prend au sérieux le respect des données biométriques. Jay Edelson, le procureur à l’origine de l’affaire, a déclaré : “C’est une nouvelle importante. Cela envoie un message très clair : en Illinois, les droits du respect des données biométriques sont là pour rester”.


Suite à la décision du juge californien James Donato, les trois plaintifs directement nommés recevront chacun 5000 dollars tandis que les autres individus ayant rejoint le recours collectif recevront chacun 345 dollars. Le juge a déclaré qu’il s’agit d’une victoire importante pour les consommateurs dans le milieu si complexe de la vie privée en ligne.


De son côté, Facebook a déclaré être ravi d’avoir trouvé un accord et de pouvoir enfin passer à autre chose dans l’intérêt de tous.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article