MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Facebook s’attaque aux applications préinstallées sur Google et Apple

Publié le: 20/07/2021  |  Par: Guide Informatique  
Facebook s’attaque aux applications préinstallées sur Google et Apple

Selon une étude de Comscore financée par Facebook, les applications préinstallées de Google et Apple dominent la compétition sur leurs plateformes respectives, iOS et Android. Apple a immédiatement remis en cause la méthodologie de l’étude.


Ce n’est pas nouveau, Facebook est extrêmement méfiant à l’égard d’Apple depuis maintenant un an, lorsque la firme a présenté sa nouvelle fonctionnalité empêchant les applications de collecter certaines données des utilisateurs. Le réseau social a notamment acheté des pages entières de publicité dans les journaux afin d’inviter les individus à laisser les applications continuer à traquer leur activité pour le bien des petites entreprises. Aujourd’hui, Facebook s’attaque à Apple, mais également à Google à travers une étude menée par Comscore sur un nouveau sujet : les applications préinstallées. 

Cette étude démontre que les applications préinstallées sur les systèmes d’exploitation mobile bénéficient d’un avantage conséquent face à la compétition. Elle s’intéresse notamment aux applications les plus exploitées par les utilisateurs d’Android et d’iOS. Depuis des années, des entreprises comme Spotify se plaignent de faire face à une concurrence injuste face aux applications préinstallées telles qu’Apple Music qui ont le double avantage d’être présent sur l’appareil dès son premier allumage et de ne pas avoir à payer de commission à Apple ou Google. Cependant, Apple et Google ne communique aucun chiffre sur l’usage de leurs applications, ce qui rend l’analyse difficile ; cette étude vise donc à apporter ces informations. Comscore a collecté des données sur des sites et applications et a demandé à 4 000 répondants de définir les applications qu’ils utilisaient par défaut durant le moins de novembre. Ainsi, 75% des applications les plus utilisées sur iOS sont créées par Apple tandis que 60% des applications les plus utilisées sur Android sont créées par Google. 

Parmi les applications Google et Apple les plus utilisées, on retrouve les basiques, telles que la calculette, l’horloge, la météo et les photos. Selon le rapport, il est donc très difficile pour un développeur tiers de se faire une place dans ces catégories. Toutefois, les applications par défaut ne l’emportent pas toujours, c’est notamment le cas d’Apple Music et d’Apple Maps qui ne font pas partie des applications les plus utilisées sur iOS, contrairement à Gmail. Du côté des messageries, Facebook Messenger est utilisée par 67,8% des utilisateurs d’Android, ce qui en fait la messagerie la plus utilisée, tandis que l’application n’est même pas dans les 20% d’applications les plus utilisées sur iOS, où Apple Messages est l’application la plus utilisée. Facebook pourra utiliser ces données pour démontrer qu’iMessage bénéficie d’un avantage conséquent, du fait de sa pré-installation. Mark Zuckerberg s’est montré très critique à l’égard du service de messagerie Apple, estimant qu’il représente une compétition injustifiée. Et pour cause, le service domine aux États-Unis. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’Apple Messages héberge à la fois le service iMessage, ainsi que les SMS et MMS. Chez Android, il n’y a pas d’application universelle par défaut pour les SMS puisque ce sont les constructeurs tels que Samsung et Huawei qui proposent leur propre application. 

En bref, il est donc difficile de tirer des conclusions concrètes de ce rapport tant de nombreux facteurs peuvent influencer les résultats. De son côté, Apple a rejeté les résultats de l’étude, déclarant qu’elle est biaisée, afin de laisser penser qu’il n’y a que peu de compétition sur l’App Store.

 

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article