MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Facebook lance une nouvelle section News

Publié le: 31/10/2019  |  Par: Guide Informatique  
Facebook lance une nouvelle section News

Facebook revoit son approche vis-à-vis de la presse. Une grande part de ses membres utilise Facebook comme sa principale source d’information. Malheureusement ils ne sont pas garantis d’y trouver exclusivement du contenu de qualité, le réseau social a déjà fait parler de lui pour les fake news qui y circulent. Pour remédier à ce problème et devenir une source d’information fiable Facebook a décidé de lancer une nouvelle section dédiée à la presse nommée News. La grande différence entre la section News et les articles apparaissant dans le fil d’actualité réside dans les règles auxquels sont soumises les journaux. Ces derniers doivent avoir une audience suffisamment importante et être approuvés comme partenaire Facebook pour apparaître dans la section News. De plus, ils ne peuvent y publier de discours haineux ou de fausses informations. Une équipe indépendante chez Facebook est chargée de contrôler le contenu tout comme le fait déjà Apple avec Apple News, disponible dans certains pays anglophones.

Pour les lecteurs l’avantage de la section News est de trouver du contenu de meilleure qualité que dans le fil d’actualité et garantie sans fake news. Facebook souhaite devenir une réelle plateforme pour consulter la presse. Les membres pourront relier leurs abonnements à des journaux à leur compte pour les consulter directement dans l’application Facebook. Ils pourront également personnaliser la section News en choisissant les éditeurs et thématiques qu’ils souhaitent ou ne souhaitent pas voir. Pour les journaux, l’avantage est d’obtenir une rémunération directement par Facebook.

Ce n’est pas la première tentative de Facebook de créer un espace pour la presse, début 2018 le réseau social avait déjà tenté l’expérience avec la section Explore. Cette précédente version regroupait, ou plutôt isolait, tous les articles des comptes certifiés. En effet ces derniers n’apparaissaient plus dans le fil d’actualité. Le résultat fut désastreux. Les lecteurs n’étaient pas avertis du changement et pensaient que les journaux avaient simplement disparu de la plateforme. En conséquence, ces derniers subissaient des pertes de trafic vers leurs sites web allant jusqu’à 20%. Pire encore, en faisant disparaître les journaux certifiés du fil d’actualité Facebook avait ouvert la voie aux fake news. En Slovaquie, une fausse histoire circulée selon laquelle un musulman aurait remercié un autre homme de lui avoir rendu son portefeuille perdu en le prévenant d’une attaque terroriste par avion. L’article a tant circulé que la police a voulu prévenir la population qu’il était faux, seul problème, le compte de la police étant certifié le message est apparu dans la section Explore, là où personne ne l’a vu. Pour éviter que l’histoire se répète cette fois les articles apparaitront à la fois dans la section News et dans le fil d’actualité.

Ce changement fait son arrivée à l’approche des élections américaines, un événement qui pousse Facebook à adapter sa politique contre les fake news. Toutefois, certains remettent déjà en cause les motivations de Facebook en raison de la présence de Breitbart parmi les partenaires. Ce journal d’extrême droite est connu pour les fausses informations qu’il partage. Pour l’instant Facebook News est en déploiement uniquement aux États-Unis.

Actualités dans la même thématique ...

Le moteur de recherche de Google est désormais plus intelligent. Grâce au NLP (natural language processing) Google Search est capable de mieux comprendre le lien entre les mots dans une phrase. Ce changement devrait modifier le classement des résultats d’une recherche sur dix. Un employé de ...

Réagir à cet article