MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Facebook dévoile un outil de traduction basé sur l’IA

Publié le: 28/10/2020  |  Par: Guide Informatique  
Facebook dévoile un outil de traduction basé sur l’IA

Facebook a dévoilé un nouvel outil de traduction linguistique basé sur l’intelligence artificielle. Nommé M2M-100, ce dernier peut traduire une phrase dans 100 langues différentes sans avoir besoin d’utiliser l’anglais.


M2M-100 est le fruit de plusieurs années de travail. Les chercheurs de Facebook ont commencé par collecter des exemples de textes sur le web à l’aide d’un programme nommé CommonCrawl. Ils ont ensuite utilisé un autre système, nommé FastText, pour identifier les langues dans lesquelles étaient écrits ces textes. Une fois cette étape terminée, le protocole de minage LASER a automatiquement repérer les phrases traduites en plusieurs langues. Angela Fan, assistante de recherche chez Facebook, explique : « LASER lit les phrases et en crée une représentation mathématique. Ainsi, les phrases ayant la même signification dans différentes langues sont affiliées à la même pensée ». Au total, M2M-100 repose sur 15 milliards de paramètres.


Au-delà de parler 100 langues, M2M-100 est capable de les traduire sans passer par l’anglais. En règle général, les logiciels de traduction utilisent l’anglais comme langue intermédiaire pour traduire une phrase. Ainsi, une phrase en espagnol devant être traduit en chinois est dans un premier temps traduit de l’espagnol vers l’anglais puis de l’anglais vers le chinois. Évidemment, ce processus a un effet négatif sur la qualité de la traduction. Plus il y a d’étapes dans la traduction, plus le risque de commettre une erreur ou de perdre en nuance est élevé. M2M-100 quant à lui est capable de traduire de l’une des 100 langues qu’il parle directement à une autre sans passer par l’anglais. Ainsi, il peut produire des traductions plus justes et précises que les modules de traduction disponible jusqu’à présent.


Le premier usage concret de M2M-100 est tout trouvé : il pourra effectuer les traductions sur les différents réseaux sociaux de l’entreprise de Mark Zuckerberg. Les quelques 2,7 milliards d’utilisateurs de Facebook pourront ainsi bénéficier de traductions instantanées bien plus précises. Actuellement, ce sont 20 milliards de traductions qui sont opérées sur Facebook chaque jour. Non seulement M2M-100 va améliorer ses traductions, mais il pourrait également encourager les utilisateurs à consulter plus de contenus en langues étrangères. Il s’agit là d’un moyen efficace d’améliorer l’expérience utilisateur et d’augmenter le te temps passé sur l’application. Toutefois, il faudra encore attendre avant d’en arriver là. En effet, il est nécessaire d’être absolument certain de la fiabilité de M2M-100 avant de pouvoir y exposer des milliards d’individus. C’est pourquoi le module devra encore passer plusieurs tests de conformité avant d’être mis en service.


Facebook a décidé de rendre M2M-100 disponible en open source. L’entreprise espère ainsi que son logiciel pourra améliorer la qualité des traductions pour des milliards de personnes. Ce n’est pas la première fois que Facebook contribue à la communauté open source. Par le passé, l’entreprise a utilisé l’intelligence artificielle afin de cartographier le monde et de mesurer les densités de population à travers le globe. Ces différents projets nous rappelle à quel point la firme de Mark Zuckerberg est investit dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Actualités dans la même thématique ...

La RATP a récemment fait l’acquisition de Mappy, le service de géolocalisation made in France. Le groupe se prépare ainsi à l’ouverture du marché de la « Mobility as a Service » en juin 2021, suite à l’entrée en vigueur de la loi ...

Réagir à cet article