MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Facebook devient Meta et présente son futur metaverse

Publié le: 14/11/2021  |  Par: Guide Informatique  
Facebook devient Meta et présente son futur metaverse

Mark Zuckerberg a annoncé renommer la société Facebook en Meta, un nom qui doit mieux représenter l’ensemble des activités de l’entreprise et ce vers quoi elle tend. 


C’est à l’occasion du huitième événement Connect de Facebook que son fondateur, Mark Zuckerberg, a annoncé le nouveau nom. L’idée est d’étendre l’entreprise au-delà du seul produit Facebook. L’objectif est également d’y inclure l’ensemble de ses activités présentes et futures, dont notamment Facebook, Instagram, WhatsApp, Messenger, Oculus et Horizon, le futur metaverse que l’entreprise souhaite développer au cours de la future décennie. Le CEO a déclaré : « Aujourd’hui, notre marque est si étroitement liée à un seul produit qu’elle ne peut pas représenter tout ce que nous faisons, sans parler de ce que nous ferons à l’avenir. Au fil du temps, j’espère que nous serons perçus comme une entreprise metaverse, et je veux ancrer notre travail et notre identité sur ce vers quoi nous nous dirigeons. »

Ce changement de nom s’inscrit donc dans le cadre d’un projet plus large, la construction d’un metaverse : un monde virtuel où les gens peuvent jouer, faire du sport, apprendre, partager et travailler ensemble. L’idée serait de porter des lunettes ou un casque de réalité virtuelle pour accéder à un monde virtuel dans lequel il est possible de prendre part à tout type d’activité et d’interagir avec les autres. Le CEO de la firme a pour l’heure communiqué sur son projet Horizon, un premier concept dans lequel les utilisateurs peuvent construire leur propre espace domestique virtuel dans leur maison, mais également accéder à des salles de travail virtuelles entièrement personnalisables. Ces dernières permettront aux collaborateurs de se rencontrer n’importe où, avec des interactions bien plus développées que ne le permettent actuellement les plateformes de visioconférence. La plateforme propose également la possibilité de se téléporter virtuellement avec ses amis à l’aide de la fonction « mondes ».

Dans un tel monde virtuel, les possibilités sont infinies et Mark Zuckerberg a tenu à ce que tout le monde en prenne conscience. Ainsi, dans le cadre éducatif, les enseignants pourront transporter leurs élèves dans différentes époques afin de vivre directement des contextes historiques. En termes de jeux vidéo, le célèbre jeu GTA: San Andreas, sera accessible directement depuis Horizon. Face à une telle variété d’univers, le CEO a insisté sur un fil conducteur : l’interopérabilité. Pour lui, il est nécessaire de pouvoir naviguer librement d’un monde à un autre. 

L’entreprise investit d’or et déjà des milliards de dollars dans ce projet et s’attend donc à ce qu’il impacte négativement son bilan financier dans les années à venir. Mark Zuckerberg est toutefois persuadé qu’il s’agit de l’avenir de l’entreprise et semble convaincu par sa stratégie. Il espère atteindre 1 milliard d’utilisateurs du metaverse dans 10 ans.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article