MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Deloitte présente les nouveaux défis auxquels les DSI devront faire face post-crise

Publié le: 30/06/2020  |  Par: Guide Informatique  
Deloitte présente les nouveaux défis auxquels les DSI devront faire face post-crise

L’enquête Global Technology Leadership 2020 de Deloitte met en avant le rôle majeur des Directeurs des Services Informatiques (DSI) à l’avenir. L’épidémie de COVID-19 a poussé ces derniers a transformé le mode de fonctionnement des entreprises en un temps record. Ils ont ainsi acquis une confiance des dirigeants qui leur permettra d’aller encore plus loin à l’avenir.

Le télétravail est possible depuis des années. Slack avait vu le jour en 2013, précédé par Zoom en 2011, lui-même précédé par la G Suite de Google en 2006. Pourtant, avant 2020, le télétravail était encore l’exception. Les entreprises étaient parfois lentes à adopter les nouvelles technologies, se plaisant dans le statu quo. Mais l’épidémie mondiale est venue bouleverser ce dernier, poussant les entreprises du monde entier à adopter le télétravail. Ce changement soudain a permis à Slack, Teams et Zoom de connaître des chiffres records et d’accroître leur reconnaissance de marque. Si cela a été possible, c’est grâce aux DSI qui ont agi rapidement, et avec succès, pour permettre à leurs entreprises de se préparer au télétravail en l’espace de quelques semaines.

Cette réussite leur a permis de justifier leurs décisions stratégiques, et notamment les investissements dans le cloud. Les employés et dirigeants habituellement réfractaires au changement, ont été obligés d’admettre la réussite technique. Bénéficiant plus que jamais de la confiance de leurs collègues, les DSI vont maintenant pouvoir se tourner vers l’avenir. Il va désormais leur falloir façonner les espaces de travail à mesure que les collaborateurs y retournent, tout en s’assurant que ceux continuant à travailler à distance ne rencontre pas de nouvelles difficultés.

Une fois cette étape terminée, les DSI devront se tourner l’avenir. C’est du moins ce qu’en attendent 69 % des membres des conseils d’administrations, selon l’étude de Deloitte. Ces derniers souhaitent que les efforts soient consacrés à « l’innovation », « la vision » et « le changement ». C’est pourquoi, Deloitte estime que les DSI avant-gardistes vont jouer un rôle clé dans les années à venir, montrant la voie à leurs collègues. Mais pour mettre place à ce changement, les DSI risquent de manquer de moyens. Alors que, selon IDC, les dépenses technologiques ont déjà diminuées de 5,1 % en 2020, la crise économique à venir ne devrait pas améliorer la situation.


Toujours selon IDC, les DSI devront donc faire les bons choix, et notamment le choix du Cloud, qui a fait ses preuves au cours des derniers mois. Ce dernier devrait permettrait de réduire les coûts et de faciliter le développement des entreprises sur le long terme. Pour David Allison, responsable IT Monde chez First Quantum, l’objectif est de s’assurer que les fondations sont bonnes afin de créer des plateformes de croissance durable dans ces circonstances si particulières.

Nick Burton, directeur de l’information et du numérique de la société de cosmétiques Avon International, est également partisan du changement. Pour lui, l’épidémie n’a fait qu’accélérer une tendance qui était déjà en marche. Il considère que les entreprises doivent maintenant déterminer leur stratégie numérique post-épidémie. Pour lui, il ne s’agit plus d’informatique mais de changement numérique.

Actualités dans la même thématique ...

Les taxes GAFA fleurissent à travers le monde. Que ce soit en France, en Italie, au Royaume-Uni, au Mexique ou même en Turquie, de plus en plus de pays mettent une taxe similaire en place. Si l’objectif est de forcer les GAFA à payer un peu de taxe, Google et Apple ont d’or et ...

Réagir à cet article