MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Ce qu’il faut retenir du Sommet sur l’Intelligence Artificielle

Publié le: 30/03/2018  |  Par: Guide informatique  
Ce qu’il faut retenir du Sommet sur l’Intelligence Artificielle

Ce Jeudi 29 mars 2018 s’est tenu, au collège de France, le sommet « AI For Humanity » à la suite de la remise du rapport sur le même thème du député LREM et mathématicien, Cédric Villani.

Le sommet a duré une grande partie de la journée et de nombreux intervenants se sont succédés à la tribune, notamment le Président de la République, Emmanuel Macron. Il a présenté les grandes lignes de sa politique en matière d’intelligence artificielle pour le reste de son mandat.

Entre autres choses, on peut retenir que :

-          La France doit devenir leader dans le domaine. L’objectif est de faire de la France un véritable Hub de l’IA, où universités, chercheurs, industries et entreprises coopèrent étroitement. L’expérimentation doit, ainsi, devenir centrale pour booster l’innovation.

 -          Les voitures autonomes et la santé deviennent les secteurs prioritaires pour la recherche. Un cadre législatif clair doit venir encadrer le développement de ces nouveaux véhicules. 

-          La mise en place d’une politique « volontariste en matière de données ». Élément déjà mis en valeur par Cédric Villani, les données jouent un rôle fondamental dans le développement de l’IA. Pour que les machines apprennent il leur faut une grande quantité de data. Le gouvernement prêche donc pour l’ouverture des données. 

-          Le financement de tous ces projets sera porté par une enveloppe de 1.5 milliard d’euros dédié exclusivement à l’IA. 

-          L’IA respectera l’éthique et la démocratie. Pour parer au caractère anxiogène du développement de l’IA, l’État veut que les différents algorithmes soient publiés et audités. L’intelligence artificielle ne doit pas reproduire les mêmes travers que l’intelligence humaine (sexisme, racisme et exclusion...). De plus, l’État mettra en place un groupe de réflexion sur l’impact de cette nouvelle technologie sur notre société.  

Actualités dans la même thématique ...

German Autolabs a présenté son nouvel assistant virtuel pour la voiture, Chris, lors de l'IFA 2018. La start-up allemande surfe sur les 2 tendances de l'années : la voiture connectée et les assistants vocaux.  Chris pourra gérer les appels, les SMS, la musique et bien sûr la ...

Réagir à cet article