MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Apple interdit le service de cloud gaming xCloud et se met à dos les gamers

Publié le: 01/09/2020  |  Par: Guide Informatique  
Apple interdit le service de cloud gaming xCloud et se met à dos les gamers

L’écosystème d’Apple est bien connu pour être un jardin fermé. La firme à la pomme propose des fonctionnalités exclusives, à ses appareils et contrôle avec rigueur les services autorisés, ou non, sur ses appareils, ne laissant aucun choix aux consommateurs. Cette politique unique fait à nouveau débat suite au refus de l’entreprise d’autoriser xCloud, le service de cloud gaming de Microsoft, dans son App Store.


xCloud est un nouveau service similaire à Google Stadia permettant de jouer à des jeux nécessitant habituellement un appareil puissant sur n’importe quel appareil à l’aide du cloud. Ce service joue un rôle clé dans la stratégie de Microsoft autour du lancement de sa nouvelle console de jeux vidéo cette fin d’année : la Xbox Séries X. En effet, la firme a communiqué avec insistance sur son service GamePass, similaire à Netflix, ce dernier propose un accès illimité à un catalogue de jeux vidéo moyennant un abonnement mensuel. Si ce service permet de faire fonctionner les jeux nativement sur console et sur pc, il est nécessaire de passer par xCloud pour l’utiliser sur un smartphone. Hors, Apple refuse d’accepter xCloud sur son AppStore, réduisant grandement l’attractivité de l’abonnement GamePass pour les utilisateurs d’iPhone et d’iPad. 


Microsoft avait ouvert une phase de test de xCloud sur iOS l’année dernière. Contrairement au test sur Android, un seul jeu était disponible afin de respecter les règles de l’AppStore. La firme de Redmond vient de fermer cette bêta alors que le service s’apprête à être commercialisé le 15 septembre prochain.


Face à la vague de réactions négatives, et notamment de ses propres clients, Apple a tenu à expliqué sa décision. La firme de Cupertino a déclaré qu’il lui est nécessaire de pouvoir vérifier que l’intégralité des jeux proposés par le service respectent les règles de l’AppStore pour pouvoir l’accepter. Hors, cela est simplement impossible compte tenu du volume. Pourtant, Apple ne vérifie pas l’intégralité des musiques, films et séries proposés par Spotify et Netflix. L’entreprise justifie cette différence de traitement par le fait que les jeux vidéos sont interactifs et nécessitent donc un contrôle accru. Une justification qui a dû mal à convaincre, d’autant plus que Netflix a par le passé proposé un film interactif, Black Mirror : Bandersnatch.


De nombreux internautes estiment qu’Apple interdit simplement la compétition car l’entreprise a peur de ne pas parvenir à récupérer sa commission de 30% et souhaite protéger son propre service de jeux vidéo par abonnement, Apple Arcade. Si l’entreprise se montre pour le moment inflexible, elle pourrait être amenée à revoir sa position à l’avenir. En effet, si les services de cloud gaming parviennent à convaincre, leur indisponibilité sur les appareils Apple pourrait amener nombre de ses fidèles clients à basculer sur Android. D’autant plus que Microsoft, et donc xCloud, est très populaire en Amérique du Nord, une région dominée par Apple dans le marché des smartphones. 


xCloud n’est pas la seule victime des règles de l’AppStore. Google Stadia, pourtant disponible depuis bientôt un an sur certains appareils Android, est toujours indisponible sur iOS. 

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article