MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Amazon se lance dans le cloud gaming avec Luna

Publié le: 30/09/2020  |  Par: Guide Informatique  
Amazon se lance dans le cloud gaming avec Luna

Après Google et Microsoft, Amazon se lance à son tour dans le cloud gaming avec son propre service nommé Luna. Ce dernier aura un avantage conséquent sur ses rivaux puisqu’il sera accessible sur les appareils d’Apple.


Les services de cloud gaming permettent de jouer à des jeux vidéo très puissants depuis n’importe quel appareil grâce au cloud. Le jeu tourne sur un ordinateur dans les serveurs du service et s’affiche sur le l’écran du joueur qui peut le contrôler directement, avec une manette dédiée comme avec son écran tactile. Il y a encore quelques années ce type de service était difficilement imaginable. Mais l’augmentation des débits de connexion à travers le monde, notamment avec la fibre, la 4G et prochainement la 5G, ainsi que les avancées en cloud computing ont changé les choses.


Le premier à avoir franchi le pas du cloud gaming fut Sony en 2014 avec son service PlayStation Now. Pionnier, ce service n’était pas encore tout à fait au point et ne me permet encore aujourd’hui de streamer que des jeux vieux de plus de 7 ans, et uniquement sur PlayStation ou ordinateur. L’année dernière Google est entré dans la course avec son service Stadia. Plus complet, il permet de jouer sur ordinateur Windows ou Mac, sur Chromebook, sur Android, et même sur un téléviseur avec une Chromecast Ultra. Depuis, les choses se sont accélérées. Microsoft a officiellement lancé son propre service Xcloud mi-septembre et seulement deux semaines plus tard, Amazon confirme à son tour le sien, Luna, qui sera disponible plus tard cette année.


La différence majeure entre ces différents services est le modèle économique. PS Now, le moins ambitieux de ces services, proposent d’accéder à une centaine d’anciens jeux pour un petit abonnement mensuel. Stadia de Google, peut être utilisé gratuitement mais demande d’acheter les jeux un par un. En revanche, pour profiter des jeux dans la meilleure qualité possible, et obtenir des réductions, il est nécessaire de payer un abonnement mensuel. De son côté Microsoft intègre Xcloud à son service Gamepass. Pour une dizaine d’euros par mois ce dernier permet d’accéder à un très grand catalogue de jeux, y compris les jeux des studios Microsoft dès leur sortie, alors qu’il faudrait habituellement payer 70 euros pour en profiter dès la sortie.

Selon l’offre choisit, les joueurs peuvent accéder au catalogue Gamepass sur Xbox ou sur ordinateur Windows en téléchargeant les jeux, ou sur Android via Xcloud. Enfin, Amazon proposera également un abonnement mensuel avec son propre catalogue inclut. Chacun de ces services proposent donc un abonnement mensuel aux joueurs et tentent de transformer les jeux vidéo en un marché de service.


L’entrée d’Amazon dans le secteur se faisait pressentir depuis des mois. Et pour cause, la firme de Jeff Bezos est leader mondial dans le cloud avec Amazon Web Service. Par ailleurs, Amazon possède déjà Twitch, la plateforme populaire de diffusions de jeux vidéo en live, et pourra l’intégrer à son service. Plus grande surprise dans l’annonce d’Amazon, Luna sera disponible sur les appareils iOS. Jusqu’à présent, les règles de l’App Store ont empêché Microsoft et Google de s’attaquer à ce marché. Il se pourrait que Luna contourne les règles en étant accessible directement depuis un navigateur web. Cette différence donne un avantage conséquent à Amazon. En effet, quand viendra le moment de choisir leur service de cloud gaming, les utilisateurs de la pomme auront vite fait leur choix.

Actualités dans la même thématique ...

Microsoft se prépare à lancer un nouveau service de PC dans le cloud. Si des rumeurs courent sur le sujet depuis plusieurs mois déjà, de nouveaux détails ont récemment fuités. Cette nouvelle offre DaaS (Desktop as a Software) permettrait d’accéder à un ...

Réagir à cet article