MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Amazon pourrait devenir une nouvelle référence de la publicité digitale

Publié le: 24/01/2021  |  Par: Guide Informatique  
Amazon pourrait devenir une nouvelle référence de la publicité digitale

Amazon est à la conquête du marché publicitaire, c’est en tout cas ce qu’affirme la banque d’investissement Cowen. Selon cette dernière, le géant s’imposerait comme un partenaire publicitaire incontournable aux États-Unis.


La banque d’investissement Cowen a réalisé une étude auprès de 52 acheteurs publicitaires américains représentant à eux seuls 15 milliards de dollars de dépenses publicitaires aux États-Unis afin d’identifier leurs préférences en matière de publicité sur le web et les futures tendances. Selon les résultats de cette enquête, Amazon qui représentait 7% des dépenses publicitaires en 2020 serait amené à en représenter 11% en 2022.


À titre de comparaison, YouTube et TikTok devraient gagner seulement 1% des dépenses tandis que les autres plateformes se contenteront de se maintenir, voir de perdre quelques parts de marché. Les résultats prévus d’Amazon sont donc particulièrement élevés. La plateforme devrait cumuler 26,1 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2021 et voir son chiffre d’affaires s’envoler en 5 ans pour atteindre 85,2 milliards en 2026, soit 13% des parts du marché publicitaire digital mondial.


Les répondants semblent par ailleurs être convaincu de l’avenir d’Amazon dans le marché publicitaire. Lorsqu’il leur a été demandé quelle plateforme serait la plus susceptible de devenir un acteur incontournable du marché de la publicité numérique, hors Google et Facebook, Amazon a été choisi par 35% à 43% des interrogés en fonction de la base de dépense concernée. Une tendance qui s’explique par un avantage conséquent d’Amazon par rapport à ses principaux concurrents, Google et Facebook : Amazon étant une plateforme d’e-commerce, les utilisateurs présents sur son site sont déjà prêts à acheter. 


Par ailleurs, Apple vient d’apporter d’importants changements à son système d’exploitation iOS quant à la collecte des données privées. Ces changements forcent les applications à demander le consentement explicite des utilisateurs pour collecter leurs données et a leur expliquer comment elles seront utilisées. Évidemment, la plupart des utilisateurs vont refuser la collecte de leurs données, ce qui risque de fortement impacter la capacité de Facebook et Google à commercialiser des publicités personnalisées, notamment aux États-Unis où 61% des smartphones utilisés sont des iPhones. Facebook est d’ailleurs partie en guerre contre Apple à ce sujet, n’hésitant pas à inviter les utilisateurs à sacrifier leurs données personnelles afin de protéger les petits commerçants qui, selon Facebook, dépendent de ces publicités pour survivre. Les répondants de l’enquête considère qu’Amazon est la plateforme la moins susceptible d’être affectée par ces changements, alors que Facebook, GoogleSearch et YouTube pourrait être fortement impactés.


Amazon semble donc bien préparé à devenir une nouvelle référence en matière de publicité digitale. Google et Facebook peuvent toutefois être rassurés, la publicité d’Amazon n’est pertinente que lorsque les marques ont des produits à y vendre. Les nombreuses marques absentes de la plateforme, qu’il s’agisse du luxe ou de l’automobile par exemple, continueront donc d’utiliser les deux leaders historiques pour diffuser leurs publicités digitales.

Actualités dans la même thématique ...

Réagir à cet article