MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

20 entreprises lancent une action collective à l’encontre d’OVHcloud suite à la perte de données causée par l’incendie de mars dernier

Publié le: 13/01/2022  |  Par: Guide Informatique  
20 entreprises lancent une action collective à l’encontre d’OVHcloud suite à la perte de données causée par l’incendie de mars dernier

Une vingtaine d’entreprises lancent une action collective à l’encontre d’OVHcloud. Elles réclament des dommages et intérêts en raison de données perdues suite à l’incendie du centre de données de Strasbourg en mars dernier.

C’est au total 20 entreprises, dont les identités restent inconnues, qui ont lancé un recours collectif contre OVHcloud. On y retrouverait toutefois 2 grandes entreprises, 6 PME et 2 TPE, dont les secteurs d’activités sont aussi diversifiés que le marketing, le médical, le tourisme, la comptabilité, ou encore l’immobilier. Elles seront représentées par l’avocat Jocelyn Ziegler du cabinet parisien Ziegler & Associés.

Le cabinet d’avocat a commencé à chiffrer les pertes dues à l’incendie et juge les indemnités très largement insuffisantes. Jocelyn Ziegler a ainsi déclaré : « Pour le plus petit client de ce recours, la perte représente 10 000€, alors qu’OVHcloud offre à peine l’équivalent de 900 euros en proposant son cloud sans frais pendant quelques mois ». Il considère également qu’un dédommagement serait une façon indirecte pour OVHcloud de reconnaître sa responsabilité. Pour l’heure, le cabinet va continuer à chiffrer les pertes. Pour y parvenir, il va comparer les chiffres d’affaires mensuels avant et après l’incendie, les coûts éventuels pour la récupération des données, le recours à un autre hébergeur ou encore le nombre de clients perdus. Une fois ces estimations terminées, elles seront envoyées à OVHcloud d’ici mars 2022. S’entamera alors une phase de discussion entre le spécialiste du cloud et les plaignants afin de trouver un accord à l’amiable.

Dans l’éventualité où les négociations échoueraient, l’affaire pourrait aller jusqu’au tribunal de commerce. Dans ce cas, OVHcloud pourrait se défendre en invoquant le cas de force majeur lui permettant de se dédouaner et éviter de payer des dommages et intérêts. Jocelyn Ziegler estime cependant qu’il ne s’agit pas d’un cas de force majeur : « L’événement était prévisible compte tenu de la conception du site […] Il aurait même pu être évité ou amoindri ».

A titre d’exemple sur les données perdues, l’avocat a indiqué que dans le domaine de la santé l’un de ses clients a perdu les données médicales de patients, notamment atteints de cancer. Dans le secteur du tourisme, l’un des plaignants a perdu les détails des réservations de ses clients. Il s’agit là de données cruciales pour l’activité de ces entreprises mais également pour les patients et clients. Certains clients ont également été contraints de trouver une solution d’hébergement cloud dans l’urgence. Malgré tout, cette affaire ne devrait pas avoir de lourdes conséquences pour OVHcloud, actuellement sur une bonne dynamique, avec notamment son introduction à la bourse de Paris le 15 octobre dernier. L’entreprise est également le candidat idéal au titre de champion de cloud européen que recherchent la France et l’Union Européenne pour des questions de souveraineté numérique.

Actualités dans la même thématique ...

Le français Scaleway se retire officiellement de Gaia-X. L’entreprise a déclaré ne plus croire au projet et préférer consacrer son énergie et ses moyens à d’autres projets. C’est au cours du Gaia-X Summit 2021 que le membre fondateur du projet a ...

Réagir à cet article