MENU
THEMES

Paris Aéroport choisit Gemalto pour fluidifier le flux de passagers au contrôle des frontières

Publié le: 02/12/2016  |  Par: Guide informatique  
Paris Aéroport choisit Gemalto pour fluidifier le flux de passagers au contrôle des frontières

Avec le nombre croissant du nombre de voyageurs dans les aéroports, les systèmes de sécurité deviennent de plus en plus coûteux et complexes. 

Gemalto, spécialisé dans la sécurité numérique, a été choisi par Paris Aéroport pour équiper, déployer et assurer la maintenance de ses sas de contrôle automatisés (e-gates ) Coesys Automated Border Control , dans le cadre du programme français PARAFE (Passage automatisé rapide aux frontières extérieures). Basée sur la reconnaissance des empreintes digitales, cette solution a pour but d'augmenter le flux des voyageurs tout en améliorant leur expérience.

Ce sont 87 sas de contrôle automatisés dans les aéroports Charles de Gaulle et Paris Orly qui seront installés. Au printemps 2017, les passagers pourront franchir les nouvelles portes uniquement grâce à leur passeport et à leurs empreintes digitales, et gagner ainsi un temps considérable aussi bien au départ qu'à leur arrivée.  L'empreinte digitale est comparée aux données biométriques stockées au sein du document. 

Frédéric Trojani, Vice-président directeur des programmes gouvernementaux chez Gemalto: « Du point de vue des voyageurs, notre solution permet un passage aux frontières ininterrompu étant donné que le processus ne nécessite que quelques secondes. Conçue pour une utilisation optimale des technologies biométriques, elle améliore également la sécurité du contrôle aux frontières grâce à une détection accrue des cas de fraude. »

La solution a été pensée pour évoluer au fil du temps, de la reconnaissance des empreintes digitales à la reconnaissance faciale.

Source: Nasdaq

Autres témoignages ...

Airbus et la transformation digitale Airbus, un des leader dans la construction aéronautique, présent dans de nombreux pays et comptant plus de 130 000 salariés continue sa transformation numérique afin d'améliorer cette fois, la gestion de ses comptes client.  Alexandre Dayon, ...

Réagir à cet article