MENU
THEMES

But transforme son système d’informations grâce à Software AG

Publié le: 10/04/2017  |  Par: Guide Informatique  
But transforme son système d’informations grâce à Software AG

Depuis de nombreuses années, But utilisait un système d’information en silos, c’est à dire un système d’information local, où chaque magasin gérait individuellement ses informations. Ce système présentait différents inconvénients dans la gestion logistique de But.

De plus, la direction était consciente des nouvelles attentes des clients, à savoir, être capable de rechercher des produits en ligne, de pouvoir les réserver ou les commander. But a donc voulu tirer avantage de ces changements dans les comportements des consommateurs, en implanter une nouvelle stratégie et en misant sur des activités de cross-canal, afin de toucher davantage de clients.

Cette stratégie a permis au magasin de meubles de gagner 3,4% de part de marché entre 2013 et 2015. Cependant, il existe dans le sytème opérationel actuel des défaillances qui empêchent l'amélioration de ces activités. 

Pour pouvoir être efficace dans ces nouvelles activités, il était nécessaire de modifier les canaux d’informations. Plusieurs, stratégies ont ainsi été mises en place par la direction. Centraliser les données à l’interne, miser sur un flux de données en temps réel  et améliorer les services proposés aux clients, sont devenus des objectifs importants pour But.

L’enjeu était de repenser le système d’informations, trop lent, décentralisé et ne permettant pas la mise en place des activités cross-canal pour les clients. Le DSI, Robert Eskenazy a donc effectué des changements progressifs. L’idée, n’était pas de supprimer l’ancien système d’informations pour en mettre un nouveau en place, mais de modifier certains aspects du systéme actuel, en y rajoutant certaines options, en y supprimant des fonctions pour le rendre beaucoup plus efficient. Le DSI s’est alors tourné vers Software AG et l’intégrateur CGI afin d’améliorer le système actuel.

De plus, la révision du système des opérations logistiques était aussi nécessaire afin d’être capable d’effectuer ce virage vers le cross-canal et de pouvoir répondre à la demande des clients. Ainsi, la direction a augmenté le nombre d’entrepôts pour suivre les demandes des magasins.

Les magasins sont désormais en mesure de répondre et de s’ajuster plus rapidement aux demandes des clients tout en limitant les stocks. Les livraisons depuis les entrepôts jusqu’aux magasins s’effectuent 4 fois par semaine, au lieu de 2 fois. Les magasins sont ainsi capables de livrer très rapidement leurs clients et d'effectuer un service efficace à plus faibles coûts. 

Autres témoignages ...

Réagir à cet article