MENU
THEMES

PARTAGER CETTE PAGE SUR LES réseaux sociaux:

Le standard de demain : la 5G

Publié le: 22/09/2017  
Le standard de demain : la 5G

La 4G n’est pas encore déployée sur tout le territoire que la 5G fait déjà beaucoup parler d’elle. Quelles sont les promesses de cette nouvelle technologie ?  

Il est parfois difficile de trouver un signal 4G hors agglomération. Cependant les industriels, les chercheurs, les institutions et les opérateurs pensent déjà à la prochaine génération de connexion sans fil.  

La 5G correspond à la prochaine génération de réseau de téléphonie mobile. Elle remplacera petit à petit le relais de la 4G et 4G+ (LTE) et sera déployée par les opérateurs d’ici 2020.  

Par rapport à la 4G et la 4G+, la 5G aura un débit largement plus élevé et une latence des transmissions de données en baisse. A l’heure actuelle, le temps de réaction des réseaux mobiles atteint la demi-seconde sans surcharge de réseau. Une demi-seconde, peu paraitre minime, mais cela devient considérable lorsqu’il est question de voitures autonomes, par exemple.  

La 5G voit bien plus large que la 4G, qui visait exclusivement les terminaux mobiles. Elle s’intéresserait aux milliards d’objets connectés et serait aussi pensée pour remplacer un accès internet fixe. Tous s’accordent à dire que la 5G ne sera pas une technologie, mais un ensemble qui aura atteint un niveau de maturité suffisant pour répondre aux attentes commerciales.    

Cependant, le déploiement de la 5G "conduirait à une augmentation générale et massive de l'exposition aux ondes du sans-fil", alertent les chercheurs. Cet appel des scientifiques est relayé par 170 chercheurs issus de 37 pays dont la France, ils demandent un miroitement sur le déploiement de la 5G jusqu’à ce que des études d’impact sanitaires et environnementales sérieuses et indépendantes aient été réalisées préalablement à toute mise sur la marché. La 5G augmentera considérablement l’exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquences puisqu’elle s’ajoutera à celui déjà produit par la 2G, 3G, 4G,etc. une exposition dont les dangers, pour les humains et l’environnement, ont déjà été démontrés.    

La technologie de la 5G est seulement efficace sur des petites distances, et elle se transmet mal à travers les solides. Il faudrait donc un grand nombre de nouvelles antennes-relais pour réussir à diffuser ce nouveau réseau sur tout le territoire créant ainsi une exposition massive. Ces dommages n'affecteront pas seulement l'homme, mais aussi la faune et la flore selon un nombre croissant d'études. 

Dossiers dans la même thématique ...

Réagir à cet article