MENU
THEMES

Salesforce injecte de l’intelligence artificielle dans le CRM

Publié le: 21/09/2016  |  Par: Guide informatique  
Salesforce injecte de l’intelligence artificielle dans le CRM

L’annonce officielle d’Einstein, la nouvelle solution de Salesforce, sera faite par l’équipe en charge du produit le 6 octobre à l’occasion de Dreamforce (conférence des développeurs ayant lieu à San Francisco).

La solution Einstein, développée sous la direction de John Ball, est une plateforme d’intelligence artificielle, issue des différents rachats réalisés par l’éditeur, qui sera intégrée aux différents modules de Salesforce : Sales Cloud, Service Cloud, Marketing Cloud etc. « Einstein est le data scientist de tous nos clients, permettant facilement à chacun d’entre eux de tirer avantage des meilleures capacités d’IA dans le contexte de leur activité » exprime Marc Benioff, PDG de Salesforce.

Cette nouvelle plateforme d’intelligence artificielle sera réalisée pour développer de nouvelles applications de marketing et commerce prédictifs, mais également des extensions qui viendront enrichir l’offre de CRM de Salesforce. John Ball, manager d’Einstein chez Salesforce, a expliqué un peu plus en détail ce nouveau produit. "Il s'agit d'une intelligence artificielle pour le CRM, capable d'englober toutes les applications cloud de Salesforce".

Einstein sera en mesure de créer de nouveaux logiciels mais également de créer des extensions pour les offres Sales Cloud, Service Cloud, Marketing Cloud et Analytics. La plateforme profite d’algorithmes et du machine learning ainsi que de toutes les données traitées dans Salesforce pour sélectionner les informations pertinentes, prédire des comportements futurs, faire des recommandations ou encore automatiser certaines tâches. L’objectif est vraiment d’apporter une aide aux commerciaux, équipes marketing et aux employés des services client pour mieux vendre, sans les remplacer. 

Actualités dans la même thématique ...

L’egde computing, est toujours au centre de toutes les attentions, confirmant ainsi son rôle clef d’accélérateur numérique. En effet, en rapprochant intrinsèquement la puissance informatique de l’utilisateur et de l’application avec un degré de ...

Réagir à cet article