MENU
THEMES

Avis d'expert : Une nouvelle génération de super-héros numériques voient le jour, les « Agile-Ops »

Publié le: 29/08/2017  |  Par: Mostafa Amokhtari  
Avis d'expert : Une nouvelle génération de super-héros numériques voient le jour, les « Agile-Ops »

Par Mostafa Amokhtari, Directeur technique France, CA Technologies.

Que ce soit pour superviser leurs infrastructures informatiques, analyser la performance de leurs infrastructures Cloud ou détecter les anomalies de leurs applis mobiles, les équipes informatiques opérationnelles (ou IT Ops) doivent faire preuve d’aptitudes dignes de supers héros et se transformer en équipes ‘Agile Ops’.

L’analogie entre les super héros et les équipes IT Ops peut paraître surprenante. Néanmoins, leurs points communs sont plus nombreux qu’on ne le croit. Tout d’abord, ils ont une capacité à appréhender leur environnement dans sa globalité – une qualité indispensable pour combattre les risques. Ils ont un rôle bien défini en lien avec leurs aptitudes intellectuelles ou physiques leur permettant de porter secours à leurs prochains en difficulté, voire en péril.

Mais les temps changent et les super-héros développent de nouveaux pouvoirs tout comme les équipes IT Ops. Les applications monolithiques font progressivement place aux micro-services ; le cloud devient une plate-forme de déploiement et les applications mobiles sont désormais les vecteurs essentiels des stratégies de fidélisation de clients à grande échelle.

Une mutation nécessaire des équipes IT Ops

Tout comme les personnages de Marvel, les équipes IT Ops sont souvent discrètes et cachées le jour, pour se montrer et venir porter secours la nuit. Elles doivent gérer une multitude de tâches allant des mainframes aux clients légers : autres temps, autres technologies. Malheureusement pour elles, les impératifs liés au numérique sont devenus la base sur laquelle les autres départements de l’entreprise s’appuient pour prendre leurs décisions opérationnelles.

Ainsi, si une équipe de développement agile a besoin d’une base de données en mode cloud pour un projet critique d’analyse de données, la décision ne passera pas nécessairement l’équipe IT Ops. De même, si les équipes chargées des tests ne peuvent attendre le provisionnement manuel d’un ‘fab lab’, ou si de nouveaux micro-services nécessitent une plate-forme pour s’adapter à une augmentation soudaine de la demande, l’option des services de cloud public représentera une évidence. Selon une étude conduite par Freeform Dynamics[1], une écrasante majorité de managers IT (96%) déclarent ressentir une pression accrue face à la demande croissante de puissance de calcul faite par les métiers.

Les équipes IT Ops ont la vie dure. D’un côté, elles perdent de plus en plus le contrôle ; et de l’autre, elles sont encore censées assurer la stabilité des systèmes face à toutes sortes d’imprévus. La fourniture de services cloud supprime également la séparation entre fonctionnel et opérationnel. Il est cependant indispensable de trouver le juste équilibre pour que ces super héros des temps modernes continuent à répondre aux besoins des clients. Leur utilité s’avère d’autant plus importante que les entreprises font face, à la fois, à un environnement en perpétuel changement et des clients en quête d’une qualité d’expérience au-dessus de la moyenne. L’étude de Freeform Dynamics explique que 64% des organisations IT utilisent trop d'outils.

Les applications gérées par les équipes IT Ops changent elles aussi radicalement. Les architectures basées sur une seule et même plate-forme laissent progressivement la place à des applications composites et des clouds hybrides. Le problème ne sera pas la gestion de nouvelles technologies, mais de déterminer comment garantir les performances d'applications basées sur des centaines (voire des milliers) de services et sur une plate-forme en mutation constante. La même étude fait montre d’ailleurs que 86% des entreprises les plus performantes ont bien défini des niveaux de SLA fournis aux métiers.

Face à la prolifération des apps et des infrastructures cloud, tout comme les super-héros, les équipes IT Ops devront unir leurs forces, faire preuve d’agilité et anticiper les changements de leur environnement.

Agile Ops : de nouveaux pouvoirs pour anticiper les changements

Face aux Clouds hybrides complexes d’aujourd’hui, ces équipes ne savent pas toujours identifier les anomalies et la dégradation des performances. En outre, elles n’ont pas toujours la capacité de repérer les menaces inoffensives et celles qui sont plus graves.

Les technologies traditionnelles de supervision des performances basées sur des règles ne permettent pas de faire face à ces défis. Avec les applications mobiles, les micro-services et les environnements conteneurisés, le volume des alarmes augmente de façon exponentielle, la résolution des problèmes par des approches traditionnelles est impossible. Les équipes IT Ops doivent donc adopter deux principes de super héros, appliqués à la supervision avancée :

L’Observation : Dans les environnements cloud, les solutions de supervision modernes observeront autant d’informations pertinentes que possible. Mais si pouvoir collecter des événements et des alarmes à grande échelle est important, pouvoir les traiter est une autre affaire. Dans des environnements élastiques, les approches standard sont trop chronophages et inflexibles. Il faut donc adopter des méthodes d’analyse automatisée pour garantir la qualité de service. 

L’Analyse des données : Les diagnostics n’étant utiles qu’une fois mis en contexte, les solutions devront désormais proposer des informations utiles à une variété d’acteurs, y compris les développeurs, les architectes et les équipes métier. Il faut adopter des techniques statistiques détectant les anomalies de performances, puis en fonction de la perspective d’un métier ou par rapport à un objectif, rendre les informations utilisables immédiatement. Cette approche permet de régler bon nombre de problèmes et centralise les retours engendrant les améliorations en continu propres au DevOps.

Impossible de réussir dans notre monde digital avec des équipes IT Ops en pleine crise d’identité. Il faut que ces héros cassent les silos et unissent leurs pouvoir pour relever le défi de la gestion de nouvelles applications avec comme nom de code : Agile Ops, une nouvelle génération de super héros du numérique.

 

[1] Source : Etude IT Ops as a Digital Business Enabler, Freeform Dynamics, 2016)

Actualités dans la même thématique ...

L’éditeur américain, Talend, annonce qu’il ouvrira un nouveau centre de données européen pour Talend Integration Cloud, sa solution iPaaS, d’ici la fin 2017.   L’entreprise de solutions d’intégrations big data et cloud vient implanter un nouveau centre ...

Réagir à cet article